Théoriquement, les assurances prêt immobilier ne sont pas obligatoires. Mais les établissements emprunteurs les exigent avant d'accorder un prêt à leur client. Découvrez les garanties qui peuvent être couvertes par une assurance crédit.

Les garanties exigées par toutes les banques

Votre banque vous obligera systématiquement à intégrer la garantie décès dans votre contrat d'assurance. Si jamais vous décédez, c'est l'assureur qui prendra en charge le remboursement du capital restant dû.

L'autre garantie obligatoire est la garantie Perte Totale et Irréversible d'Autonomie. L'assureur remboursera la totalité du capital restant dû si les conditions suivantes sont réunies :

  • Vous devez vous trouver dans l'incapacité totale d'exercer une quelconque activité qui génère des revenus ;
  • Vous devez avoir besoin de l'aide d'une tierce personne pour au moins trois actes de la vie courante ;
  • Il faut que votre invalidité soit constatée avant l'âge limite mentionné dans le contrat.

Les garanties obligatoires si vous achetez une résidence principale

Si l'emprunt servira au financement de votre résidence principale, votre banque peut vous exiger d'autres garanties. Il s'agit :

  • De la garantie Invalidité Permanente Totale pour un taux d'invalidité d'au moins 66 %. 
  • De la garantie Incapacité de Travail Temporaire.

Pour l'IPT, le taux d'invalidité est déterminé par votre incapacité fonctionnelle et votre incapacité professionnelle. Si votre invalidité physique ou mentale est avérée, l'assureur rembourse les mensualités du prêt à votre place.

La garantie ITT n'est déclenchée que si le délai de carence a déjà expiré. La prise en charge s'arrête une fois que vous reprenez votre activité. En fonction de ce qui a été défini dans le contrat, deux types d'indemnisation peuvent entrer en vigueur :

  • Indemnité forfaitaire : l'assureur rembourse l'intégralité de la mensualité du prêt ;
  • Système indemnitaire : le montant de l'indemnité correspond à la perte de revenu que vous avez subie.

Les garanties facultatives 

Les garanties facultatives varient en fonction des établissements bancaires. Il y a d'abord la garantie dite Maladies Non Objectivables. Elle concerne les maladies qui ne peuvent être mesurées objectivement. Il y a, par exemple, le lumbago et la dépression.

La garantie perte d'emploi est rarement demandée par les banques. Elle représente un coût élevé et les conditions à remplir pour en bénéficier sont complexes.

L'équivalence de garantie

L'établissement emprunteur vous proposera automatiquement son assurance de groupe. Dans le cas où vous optez pour la délégation d'assurance, vous devez respecter les critères d'équivalence de garantie.

Quand vous demandez un crédit immobilier, votre banque vous remet une fiche standardisée d'information. Vous y trouverez les exigences de l'établissement en termes de niveau de couverture. Les garanties dans votre contrat d'assurance doivent être au moins de même qualité que celle exigée par votre banque.

La délégation d'assurance vous permet d'être couvert à moindre. Toutefois, les conditions de l'assurance prêt immobilier peuvent varier selon les assureurs. 

Mettez en concurrence les propositions des assureurs. Vous trouverez ainsi le contrat qui correspond réellement à votre budget et à vos besoins. Vous pouvez passer par Santors pour comparer les garanties proposées par chaque contrat.